Vous êtes un professionnel, un enseignant ou un étudiant en communication publique ou en marketing territorial et vous souhaitez partager votre savoir et vos points de vue ?

Répondez par écrit à 5 ou 6 questions (ou plus si vous le souhaitez) que vous aurez choisies dans la liste des 50 questions proposées. Vous pouvez évoquer la communication publique ou le marketing territorial mis en œuvre dans votre pays ou dans plusieurs pays.

Pour chaque question, il s’agirait de répondre en 10 lignes maximum et de nous envoyer vos réponses à : cercledecom@gmail.com

[N’oubliez pas d’adhérer au Cercle des Communicants et des Journalistes Francophones (c’est gratuit) : https://cercledescommunicants.com/adhesion/]

Voici la liste des 50 questions :

1 – Comment définiriez-vous la communication publique (notamment par rapport à la communication politique) ?

2 – Estimez-vous que la communication publique et la communication politique sont parfois mélangées ? Si oui, auriez-vous des exemples ? Faut-il éviter ces mélanges ? Si oui comment ?

3 – Quelle définition donneriez-vous du marketing territorial ? Le tourisme en fait-il partie ?

4 – Quelles sont pour vous les grandes étapes de l’émergence de la communication publique ?

5 – Estimez-vous que les actions de démocratie participative font partie du domaine de la communication publique ?

6 – A quoi sert la communication interne dans le secteur public ? Son rôle a-t-il évolué ?

7 – Quel est l’historique de la création du marketing territorial ? Dans quels pays et quels domaines puise-t-il ses racines ?

8 – Quels sont les enjeux de communication interne et externe d’une collectivité ? Diffèrent-ils en fonction de la taille des collectivités ?

9 – Quels sont les enjeux de communication interne et externe des hôpitaux ?

10 – Quels sont les enjeux de communication interne et externe des établissements culturels ?

11 – Quels sont les enjeux de communication interne et externe des établissements d’enseignement supérieurs et de recherche ?

12 – Quels sont les enjeux de communication interne et externe de votre ministère ?

13 – Pourriez-vous nous donner 1 ou 2 exemples de débats publics que vous avez mis en œuvre ? (contexte, enjeux, résultats, mettre les liens vers les outils si possible)

14 – Les institutions publiques communiquent-elles efficacement sur les réseaux sociaux ? Quelles sont les marges de progrès ? Devraient-elles davantage être dans la construction d’un dialogue avec les citoyens ?

15 – Auriez-vous deux ou trois exemples de stratégies de communication publique digitales réussies ? (contexte, enjeux, résultats, mettre les liens vers les outils si possible)

16 – Auriez-vous un ou deux exemples de campagnes de communication radio réussies ? (contexte, enjeux, résultats, mettre les liens vers les outils si possible)

17 – Recourez-vous à des sondages ? Si oui, quels sont les intérêts ? Quels sont les risques ?

18 – Sous l’impulsion di digital, le métier de graphiste pour une institution publique a-t-il beaucoup évolué ? Quelles sont les missions et les compétences nécessaires du graphiste de demain ?

19 – En quoi consiste le métier de journaliste territorial ? Ne devrait-on pas parler de rédacteur territorial ? Quelles sont les compétences nécessaires ?

20 – En matière de communication publique, le métier de community manager existe-t-il encore ou est-il fondu dans le métier de chargé de communication digital ?

21 – Le métier de plume devrait-il être reconnu en communication publique comme c’est le cas en communication politique ? Comment le définiriez-vous ?

22 – Quels sont les domaines en communication publique qui sont les plus susceptibles d’engendrer des crises ? Comment les prévenir ?

23 – Comment construire une stratégie de marketing territorial ? Quelles sont les grandes étapes ?

24 – Auriez-vous des exemples de stratégies de marketing territorial réussies ? (expliquer et mettre si possible des liens…)

25 – Les expositions photos sont-elles un bon moyen pour faire de la communication publique ou du marketing territorial ? Auriez-vous des exemples réussis ? (expliquer et mettre si possible des liens…)

26 – De plus en plus d’institutions élaborent des marques publiques. Quelle est la méthode à suivre et ce qu’il faut éviter ? Auriez-vous des exemples de réussite de marques publiques ? (mettre si possible des liens ou faire des captures écran…)

27 – Auriez-vous des exemples d’utilisation de portraits photos et/ou écrits et/ou audiovisuels en matière de communication publique ou de marketing territorial ? (mettre des liens si possible ou faire des captures)

28 – Auriez-vous des exemples réussis de campagnes médias en matière de communication publique ou de marketing territorial ? (expliquer et mettre si possible des liens…)

29 – Votre institution publique communique-t-elle les mêmes messages et de la même façon sur tous vos supports de communication digitaux ?

30 – De plus en plus d’institutions publiques recourent à la vidéo pour raconter des histoires. Auriez-vous des exemples de séries vidéos originales ou innovantes ? (expliquer et mettre si possible des liens…)

31 – Les dossiers de presse ont-ils évolué au cours des 10 dernières années ? Auriez-vous des exemples de dossiers de presse innovants ? (expliquer et mettre si possible des liens…)

32 – Qu’est-ce qui marche en matière événementiel interne et externe ? Auriez-vous des exemples réussis ? (expliquer et mettre si possible des liens…)

33 – Les discours de vœux et les journées du patrimoine sont deux événements importants. Auriez-vous des exemples réussis ? (expliquer et mettre si possible des liens…)

34 – Les affiches sont-elles un outil de communication désuet ? Comment régénérer leur utilisation ?

35 – Auriez-vous deux ou trois exemples d’institutions qui communiquent d’après-vous de façon efficace sur Instagram ? (expliquer et mettre si possible des liens…)

36 – En tant que professionnel de la communication publique, avez-vous constaté au cours des 10 dernières années des évolutions des relations avec les médias notamment sous l’influence du digital ? Quels conseils donneriez-vous pour avoir des relations médias les plus efficaces possibles ?

37 – Avez-vous déjà fait de la communication de crise ? Pourriez-vous expliquer le contexte ? Quels conseils donneriez-vous vous éviter au maximum des crises en communication publique ?

38 – De plus en plus d’institutions publiques recourent à des influenceurs du digital. Pour vous, est-ce opportun ? Que faut-il faire pour que cela soit une réussite et éviter les crises ?

39 – Auriez-vous deux ou trois exemples de campagnes de communication publique santé réussies ? (expliquer et mettre si possible des liens et/ou faire des captures écran…)

40 – Auriez-vous un ou deux exemples de campagnes de communication publique réussies en matière de sécurité routière ? (expliquer et mettre si possible des liens et/ou faire des captures écran…)

41 – Auriez-vous un ou deux exemples de campagnes de recrutement réussies ? (expliquer et mettre si possible des liens et/ou faire des captures écran…)

42 – Les institutions devraient-elles se doter davantage de porte-parole ou cette fonction devrait-elle être assurée par le directeur de la communication ?

43 – Comment évaluez-vous vos actions de communication publique ? (méthode, outils, prestataire extérieur…)

44 – Comment évaluez-vous les actions de marketing territorial ? (méthode, outils, prestataire extérieur…)

45 – Quelles sont les principales difficultés dans l’exercice de votre métier ?

46 – Quelles sont les compétences et les qualités nécessaires pour faire aujourd’hui un bon directeur de la communication publique ? Et dans 10 ans ?

47 – Dans le cas où il existe un cabinet politique, comment le dircom travaille-t-il avec ce cabinet ? Quel doit être son positionnement ?

48 – Au cours des 15 dernières années, quels sont les métiers qui sont morts en communication publique et quels seront ceux qui sont en train de naître ou vont naître très prochainement d’après-vous ?

49 – Comment envisagez-vous la communication publique dans les 10 prochaines années ? Quelles seront d’après-vous les principales transformations ? Et les nouveaux métiers ?

50 – Quelles seront d’après-vous les grandes évolutions du marketing territorial au cours des 10 prochaines années ?

Dès que nous recevrons vos réponses, nous intégrerons votre interview dans notre calendrier éditorial en fonction de la qualité de vos réponses et de votre pays car nous essayons de maintenir des équilibres géographiques et de mettre tous les communicants francophones en lumière. Nous espérons recevoir des réponses de professionnels et d’enseignants en communication publique ou en marketing territorial issus de tout l’espace francophone et notamment des pays du Maghreb et d’Afrique de l’ouest et centrale, de Belgique, d’Haïti et du Québec/Canada.