Le Cercle des Communicants et des Journalistes Francophones (CCJF) souhaite enrichir son Comité des Sages de nouvelles personnes et créer un Comité de déontologie de la communication et du journalisme dans l’espace francophone.

Comité des Sages

Le Comité des Sages est le Comité d’honneur du CCJF. Les 20 personnes qui en font actuellement partie sont des professionnels de la communication, des enseignants, des directeurs de formations ou des journalistes de très haut niveau qui sont attachés à la consolidation de la francophonie.

Il s’agit, dans la mesure du possible, de faire remonter des sujets opportuns à traiter par le CCJF, de proposer des idées de projets, de participer éventuellement à la rédaction de tribunes dans les médias, de relayer auprès de votre réseau les actualités du CCJF (notamment les opérations d’entraide), de servir de pont avec les journalistes ou les communicants des pays que vous connaissez… Rien n’est attendu de façon formelle mais si, lorsque le besoin se fait sentir vous pouvez aider d’une quelconque manière, vous essayer de le faire ! Aucune obligation formelle donc mais un devoir moral de faire progresser le journalisme et la communication dans l’espace francophone.

Le CCJF a ajouté, en mai 2020, 12 personnes. Le CCJF souhaite encore ajouter 8 personnes à son Comité des Sages.

Comité de déontologie de la communication et du journalisme dans l’espace francophone

Le CCJF a constaté que les secteurs de la communication et des médias francophones doivent faire face à des problématiques complexes relatives à l’exercice de leurs métiers.

C’est pour cela qu’un Comité de déontologie va être créé (au cours du deuxième semestre 2020). Ce Comité comprendra trois sections (une pour le journalisme, une autre pour la communication publique et politique et une troisième pour le marketing territorial) d’une dizaine de membres chacune. Ces membres seront des professionnels et des enseignants avec une longue expérience et issus de tout l’espace francophone.

L’objectif de ce Comité : faire remonter les grandes questions qui se posent en matière de déontologie dans chaque pays francophone, croiser les regards et proposer des voies d’amélioration des pratiques et des formations en journalisme et en communication.

Formulaire à remplir 

Crédits image : Mohamed Hassan